Pour votre épanouissement
et votre bien-être

Ressources & Actualisation

0388 332 846

Du lundi (de 10h à 18h)
au samedi matin

Nous contacter

La spasmophilie ;
ce que vous devez savoir
sur cette "maladie"

La spasmophilie ; comment se manifeste t-elle, comment en guérir, ses causes mal connues, maladie moderne ou non reconnue jusque-là ?

La méthode d'accomplissement personnel décrite sur le site est le fruit de nombreuses rencontres entre des sages de différentes traditions orientales et des chercheurs occidentaux

La spasmophilie c'est quoi ?

La spasmophilie est une  hypersensibilité neuromusculaire et affective qui se manifeste à travers des troubles physiques et psychiques très divers souvent de manière anarchique. Mal connue, mal comprise, pas toujours reconnue, elle affecte pourtant de plus en plus de personne

Spasmophilie : définition complémentaire

La définition complémentaire de la spasmophilie est une  personne dont l'hypersensibilité se manifeste par une grande dépendance à l'environnement et une vulnérabilité aux stress, présent dès la naissance.

La spasmophilie n'est pas une maladie mais un mal-être ressenti dès la vie in utero en osmose avec la mère.

La spasmophilie est un ensemble de signes associant des spasmes et une hyperexcitabilité musculaire. Elle touche plus volontiers les femmes que les hommes.

Manifestations cliniques de la spasmophilie

Dans certains cas, la crise de spasmophilie est associée avec des troubles tels qu'hypocalcémie, hypophosphorémie, manque de magnésium. Les crises aigues de spasmophilie (ou crises de tétanie) seraient provoquées par une hyperventilation due à l'angoisse, qui modifierait les échanges entre calcium et magnésium au niveau cellulaire.

Les manifestations de la spasmophilie se classent ainsi :

Les symptômes spasmodiques :

  • Crampes, fourmillements dans les jambes, les bras, les mains et le visage ;
  • "Boule" dans la gorge, gorge serrée , troubles de déglutition ;
  • Brûlures, crampes et nouds à l'estomac, aérophagie ;
  • Les spasmes intestinaux, colites et ballonnements ;
  • Les contractions de l'utérus, les douleurs prémenstruelles importantes ;
  • Les tensions des mâchoires ;
  • Les douleurs musculaires et articulaires.

Symptômes associés :    

  • Troubles de la vision et de l'ouïe : mouches devant les yeux, paupières qui tremblent, sifflements et bourdonnements d'oreille ;
  • L'asthénie c'est-à-dire la fatigue principalement le matin à cause d'un sommeil non réparateur ;
  • La tachycardie (accélération du rythme cardiaque), les extrasystoles (contractions prématurées du coeur causant parfois une légère douleur), l'éréthisme cardiaque (hyperexcitation du coeur) ;
  • L'oppression respiratoire ;
  • La perte de la libido ;
  • Les troubles du sommeil ;
  • Irritabilité ;
  • Anxiété ;
  • Phobies ;
  • Déprime ;
  • Apathie.

Solutions et traitement de la spasmophilie

livre de developpement personnel

Comment utiliser pleinement votre potentiel

Un livre de développement unique
A ne surtout pas manquer
!

En savoir plus sur
ce livre de developpement personnel

-► Interview exclusive de l'auteur
avec la journaliste Victoria Valhner

Un comportement à adopter pour pallier à la crise de spasmophilie

 Apprenez à bien respirer. Dès que l'on sent arriver la crise de spasmophilie on a tendance à respirer plus vite.

Cette hyperventilation entraîne une mauvaise oxygénation du cerveau et déclenche la fameuse crise de spasmophilie avec tous les symptômes.

 Dès que vous sentez les premiers signes de la spasmophilie, allongez-vous, posez une main sur votre poitrine ou sur votre ventre  et respirez calmement en évitant de faire de trop grandes inspirations, on peut le faire plusieurs fois de suite jusque la fin de la crise.

  • Tenir un journal où l'on peut noter chaque jour ce que l'on ressent avant et après la crise de spasmophilie. Cet exercice vous permettra de cibler et de répertorier les situations et les évènements qui ont déclenché la crise. Vous pourrez ainsi les éviter ou mieux les appréhender.
  • Se relaxer. Ne pas hésiter  à recourir à des séances de yoga, de sophrologie. Des TCC (techniques comportementales et cognitives) peuvent aussi apprendre à mieux gérer l'anxiété et être moins vulnérable aux agressions extérieures.
  •  Consulter un médecin si les crises se répètent trop fréquemment. En l'absence de cause organique, elles peuvent cacher des troubles psychopathologiques plus graves.
  • Des règles hygiéno-diététiques à fixer :
  • Il est souhaité de Privilégiez les aliments riches en calcium, magnésium et phosphore dont la carence pourrait provoquer une crise de spasmophilie.
  • Réduire  le stress, qui est un grand pourvoyeur de crises. Pour cela, limitez les boissons excitantes (thé, café), l'alcool, et pratiquez une activité physique régulière.
  • Respecter des horaires fixes pour le lever et le coucher.

Des signes avant-coureurs de la spasmophilie

La crise de spasmophilie se présente sous  forme de contractures musculaires douloureuses des extrémités des membres, mains ou/et pieds,  visage et pouvant se généraliser sous gros stress. La crise de spasmophilie se manifeste dans un moment de peur, de panique extrême.

Le malade sent que la crise de spasmophilie va arriver, grâce à ses signes avant-coureurs : des fourmillements au niveau du visage, au niveau des lèvres, sous le nez, dans les mains et les pieds. Le spasmophile se met à respirer rapidement, à haleter. Le spasmophile s'affole, tremble, son cœur bat vite. Le spasmophile  a une boule dans la gorge qui l'étouffe. Une ou les deux mains peuvent se contracturer fortement et prendre la forme de la « main d'accoucheur » les doigts resserrés, un peu pliés, le pouce rentré. La bouche, si elle est touchée par la contracture prend la forme d'un « museau de tanche » ou accompagner d'autres symptômes suée…

Contre la spasmophilie il est possible aussi de ...

  • Une crise de spasmophilie peut être spectaculaire et affoler l'entourage. La seule chose à faire est de tranquilliser tout le monde, d'isoler le spasmophile et de lui proposer de respirer calmement. Un endroit calme est retiré peut l'aider à reprendre contact avec lui même
  • Si la crise ne cesse pas il est parfois utile de faire respirer le spasmophile dans un sac en papier ou en plastique éventuellement ; le spasmophile se concentrera ainsi plus facilement sur sa respiration et la crise cessera. Attention, ce geste doit être fait en présence de quelqu'un ; si le spasmophile  en « abuse » et s'évanouit avec le sac sur la tête, elle peut étouffer.

Il existe aussi le moyen de remise à zéro de manière naturelle en lui faisant respirer le creux de son avant bras, ainsi en cas de grosse crise, le spasmophile reprend contact avec son propre dioxyde de carbone et cela ne présente aucun danger d'asphyxie.

  • La crénothérapie ; Les oligo-éléments
  • L'homéopathie
  • La phytothérapie
  • Le développement personnel
  • La relaxation progressive de Jacobson
  • La musicothérapie, l'art-thérapie
  • Le Yoga
  • La sophrologie
  • La médecine chinoise
  • Les massages

oOo

livre developpement personnel

Votre cadeau de bienvenue

Tenez-vous informé

100% sûr Vous ne recevrez rien d'autre que des informations liées à la méthode et vous pourrez à tout instant vous désabonner par un simple clic

logo accomplissement de soi developpement personnel

Ressources Actualisation

Le partenaire de votre bien-être et de votre accomplissement

Gestion du stress, développement personnel, cours de relaxation,
connaissance de soi

Bruno Lallement

33 rue du Rosskopf - 67710 Engenthal
Téléphone :0388 332 846

Le développement personnel : Cours, méthode, technique et formation en développement personnel

Accueil | Cours de developpement personnel | Bruno Lallement | Le developpement personnel | Stage de developpement personnel |
Formation en developpement personnel
| Exercice de relaxation | Cycle 1 : concentration et relaxation | Cycle 2 : Cours accomplissement de soi |
Cycle 3 : Cours de developpement personnel
| Temoignage medecin santé | Livre de developpement personnel
| Index livre developpement personnel| Index ouvrage developpement personnel

Articles bien-être : ameliorer sa santé | autosuggestion | Le developpement personnel | L'Hypnose |La méditation | La relaxation | |Méditation3G

Sophrologie et bien-etre | Sophrologie | La spasmophilie | Visualisation et imagerie mentale | Stage developpement personnel | Stage de sophrologie| Stage de relaxation | Stage de meditation | Stage de gestion du stress | Atelier de sophrologie | Atelier de relaxation| Atelier confiance en soi

Psychologie et psychotherapie : psychologie | L'analyse transactionnelle | Approche centrée sur la personne | l'art Thérapie | La bio-énergie
| Le focusing | méditation 3G | méditation 3G

La gestalt thérapie | Hypnose Ericsonnienne | La PNL | La psychanalyse | La psychogénéalogie | La psychologie analytique | La thérapie comportementale |
La thérapie de couple | La thérapide familiale | La thérapie psychocorporelle |

Santé et bien-être : Anxiété | Confiance en soi | Gestions des émotions | Guérir la dépression | Soigner et guérir l'angoisse | La spasmophilie | Stress et gestion du stress |Art therapie | developpement personnel | Hypnose Ericsonnienne | La spasmophilie | Livre Bruno Lallement | Livre confiance en soi |
Livre de psychologie
| Livre de développement personnel | Livre de psychologie